5 1 vote
Évaluation de l'article

Êtes-vous hypersensible ? Cliquez ici pour faire le test

La clé du bonheur

L’estime de soi est-elle un sujet tabou ?

J’ai l’impression que la plupart des gens n’aiment pas en parler. En ce qui me concerne, c’est un sujet qui me passionne. Car je suis intimement convaincue que l’estime de soi est la clé du bonheur.

L’estime de soi est la conscience de sa propre valeur. Malheureusement, beaucoup de personnes ont une faible estime d’elles-mêmes.

Selon un sondage de 2017[1], 45% des français seulement ont « une bonne image » d’eux-mêmes. 38% n’en savent rien (ce qui est assez déroutant en ce qui concerne le niveau de connaissance de soi de ces personnes) et 17% répondent par la négative.

avez-vous-une-bonne-image-de-vous-meme

L’estime de soi est souvent déficiente chez les personnes hypersensibles. Cela s’explique par nos caractéristiques communes.

En tant que personnes hypersensibles, nous nous sentons toute notre vie comme des extra-terrestres. Nous ressentons des émotions, des sensations, des intuitions, que les autres ne perçoivent pas. Un rien peut nous contrarier profondément. Tandis que notre capacité d’émerveillement est immense.

Certains environnements provoquent une hyperstimulation. C’est-à-dire une sur-activation de notre système nerveux.

Notre énergie est alors consumée en un clin d’œil.

Ce qui peut figer momentanément nos capacités d’expression ou de compréhension. Comme un animal sauvage, paralysé face aux phares d’une voiture.

 

Comment expliquer aux autres ce que notre tempérament génère en notre for intérieur ? Alors que parfois, nous ne nous comprenons pas nous-mêmes ?!

À force de nous sentir si différents, nous cachons qui nous sommes vraiment. C’est d’autant plus accentué pour les hypersensibles qui ont eu une enfance et une adolescence atypiques, comme cela a été mon cas. Ainsi, nous espérons nous adapter à notre entourage personnel et professionnel. Mais ce remède est pire que le « mal ». Car de nombreuses personnes très sensibles développent la conviction qu’être soi-même n’est pas acceptable.

Pourtant, des solutions concrètes existent pour améliorer une estime de soi défaillante. Une fois intégrées certaines compétences émotionnelles et sociales, notre estime de soi devient exponentielle.

Les dysfonctionnements qui découlent d’une estime de soi défaillante

J’ai longtemps eu une estime de moi-même très faible. Et toutes les problématiques que ça entraînaient avec :

  • Une peur des autres paralysante,
  • De la dépendance affective dans mes relations amoureuses,
  • Un état émotionnel fluctuant entre surexcitation et déprime, au fil des aléas de la vie…

Porter les émotions d’autrui

Chaque fois que quelqu’un semblait contrarié ou fâché,  je supposais que c’était de ma faute.  En réalité, ces personnes avaient leurs propres préoccupations qui n’avaient rien à voir avec moi. Et les émotions négatives que je ressentais n’étaient pas de mon fait.

J’ai appris beaucoup plus tard un fait primordial : je ne suis pas responsable des émotions des autres. Elles leur appartiennent.

Se croire inférieur(e) aux autres

J’ai longtemps pensé aussi que j’étais moins intelligente que les autres. À cause de mon histoire de vie particulière, j’ai choisi de rentrer dans la vie active à 17 ans. Toutes les personnes que je fréquentais durant mes loisirs allaient à l’université. J’étais d’autant plus complexée par mon faible niveau d’études.

Par la suite, j’ai repris des études et obtenu de nouveaux diplômes. J’ai pu comparer ma facilité d’apprentissage à celle d’autres personnes. Et voir que j’étais loin d ‘être mal lotie à ce niveau.

Mon complexe se portait sur le niveau d’études. D’autres se jugeront trop petit, trop gros, pas assez ceci ou cela. Peu importe le prétexte choisi. Quand on creuse un peu, il y a toujours un déficit d’estime de soi à la base.

GiselaFotografie / Pixabay

Les compétences des meilleurs

Avoir des connaissances et être intelligent sont deux caractéristiques bien distinctes. J’adore apprendre. Et je pense qu’un esprit analytique, des diplômes, une solide culture générale peuvent être utiles dans la vie.

Mais l’intelligence est composée de multiples facettes. Les aptitudes intellectuelles, sans intelligence relationnelle, ne sont qu’un vernis qui peut s’écailler à tout moment.

Depuis toujours, j’aime observer le monde autour de moi. J’ai constaté que les personnes ayant fait de brillantes études, ne sont pas toujours celles qui s’en sortent le mieux. Et j’ai fini par comprendre que mon estime de soi n’augmenterait pas avec l’obtention de toujours plus de diplômes…

Parce que la vie en société nécessite avant tout de développer son intelligence émotionnelle. C’est ce talent qui est l’unique moyen d’être plus heureux dans la vie. Et ses facettes multiples, dont l’estime de soi fait partie, ne sont pas enseignées à l’école.

Les croyances

À force de lectures, d’introspection et d’expérimentations, mon amour-propre s’est épanoui. Cela a changé ma vie d’une manière que je n’aurais jamais imaginée.

Pour cela, il a fallu que je combatte les croyances négatives ancrées en moi. Que je questionne les valeurs importantes à mes yeux.

C’est justement le thème de la vidéo ci-dessous que je vous conseille vivement de regarder. Elle est rigolote et instructive.

Je remercie Cédric, un auditeur du podcast, qui m’a transmis ce lien. Et je vous recommande vivement les conférences TEDx qui sont des ressources de qualité.

Portez les émotions qui vous vont bien !

Vous obtenez ce que vous renvoyez aux autres. Lorsque vous portez un regard bienveillant sur le monde, tout en respectant vos limites, la vie vous répond.

Tout le monde a besoin de croire en quelque chose ou quelqu’un. Certains croient en une puissance divine supérieure, d’autres à la loi de l’attraction. Personnellement, j’ai décidé de croire en moi 😀

L’évolution personnelle est basée sur un changement d’état d’esprit et de regard. Lorsque l’on a une faible estime de soi, on est aveugle face aux chances que nous offre la vie.

À partir du moment où j’ai cru en moi, j’ai évolué sur tous les plans et des portes se sont ouvertes. Ce n’est pas de la magie.  C’est simplement le résultat de la joie, de la paix, de la confiance intérieures.

La plupart des gens n’imaginent pas à quel point l’estime de soi joue un rôle primordial dans leur vie. Nous portons une faible estime de soi tel un vêtement trop étriqué 😕

C’est pourquoi, il est grand temps de prêter attention à votre confort émotionnel. Commençons maintenant.

Les 5 moyens les plus rapides de reconnaître votre valeur

Comme je le précise régulièrement, toute amélioration demande de la pratique. Mais une fois que vous mettez en œuvre ces stratégies, vous commencez immédiatement à remarquer des changements dans votre vie :

1. Accueillez les pensées, les émotions et les sensations telles qu’elles sont

Vos émotions et vos pensées sont neutres et ne définissent pas qui vous êtes. 

Elles sont fugaces par nature et peuvent être changées. Elles s’éveillent en vous et peuvent être libérées par le corps et l’esprit.

Exercez-vous à imaginer vos pensées négatives comme des nuages dans un  ciel bleu. Observez-les flotter au-dessus de vous. Puis laissez-les s’en aller tranquillement.

scholty1970 / Pixabay

2. Éliminez le verbe « devoir » de votre vocabulaire et décidez !

Utiliser la phrase « je dois… » est un jugement envers vous-même. Examinez vos croyances, en particulier celles qui incluent le mot « devoir ».

Interrogez-les.

Que se passe-t-il lorsque vous transformez votre « devoir » en « pouvoir » ? Cela ouvre-t-il d’autres options ? Par exemple, « Je devrais en faire plus » est une pensée qui encourage la culpabilité. « Je pourrais en faire plus » nous encourage à réfléchir sur les améliorations que nous pourrions réaliser, sans jugement.

« Je pourrais » signifie aussi qu’il y a beaucoup d’options pour nous, et nous n’avons pas à adhérer à un seul chemin.

« Je décide d’en faire plus » ou « je choisis » d’en faire plus est un appel à notre sens de la responsabilité ou un choix délibéré.

Alors, oubliez les devoirs. Prenez des décisions et choisissez d’agir.

3. Ne comptez que sur vous-même pour vous accorder de la valeur

Votre estime de soi ne doit pas dépendre des autres. C’est un sentiment que vous construisez de manière interne.

Vous avez ce pouvoir. Vous en êtes le seul détenteur.

Aucune étiquette, position, ou relation ne peut nous donner de la valeur. Ce sont des éléments externes. Nous devons nous assurer que si quelque chose ou quelqu’un est retiré de nos vies, notre estime reste intacte.

4. Pardonnez-vous

Nous devons nous pardonner pour nos fautes passées. Le regret et la culpabilité sabotent notre amour-propre et notre valeur. Nous pardonnons souvent plus facilement aux autres. Mais nous devons également appliquer cette compassion à nous-mêmes.

5. Faites le point sur vos talents, vos « forces »

Tout le monde a un don ou un talent. Chacun de nous possèdent des capacités qui peuvent aider les autres, ou contribuer à rendre le monde plus beau. Nous devons les identifier. Si vous n’êtes pas sûr de ce que sont ces capacités, réfléchissez. À quoi êtes-vous bon ? Qu’est-ce que vous aimez faire ? De quelle manière améliorez-vous la vie des autres ?

Ce pourrait être quelque chose qui vous semble insignifiant (mais bien sûr, ne l’est pas). Peut-être que vous êtes la personne de votre groupe d’amis qui est toujours prête à écouter avec une oreille compréhensive. Ou peut-être que vous avez un talent pour le jardinage, l’écriture, le dessin, faire rire les gens, peu importe. Soyez fier de ces capacités.

Écrivez-les dans un carnet de poche ou sur le miroir de votre salle de bains où vous pourrez les lire tous les jours.

Expérimentation et constance

Ces cinq stratégies sont simples. Mais ne pensez pas qu’elles soient simplistes. Les suivre avec constance en vaudra la peine. Car vous commencerez à vivre avec calme et satisfaction au quotidien. Ce nouveau sentiment d’estime de soi se manifestera dans votre vie personnelle et professionnelle.

Vous attirerez de nouvelles personnes et vous découvrirez de nouvelles opportunités.

Rappelez-vous : qui se ressemble s’assemble. Si vous êtes confiant et en sécurité, vous attirerez des personnes saines qui seront dans ce même état d’esprit.

Sachez gérer les réactions de votre entourage

Les personnes de votre entourage qui ont une faible estime de soi remarqueront votre changement. Elles peuvent se sentir menacées et mal à l’aise avec vos progrès vers l’acceptation de soi. Il est important que vous ne laissiez pas cela vous stopper.

Faites attention aux personnes qui ne vous soutiennent pas dans votre croissance personnelle.

Parfois, nous sommes bloqués dans le développement de notre estime par peur de devenir arrogant. Pourtant, il y a une grande différence entre l’arrogance et une saine estime de soi. L’arrogance se produit lorsque nous pensons et que nous nous comportons d’une manière qui nous fait nous sentir supérieurs à quelqu’un d’autre.

Mais quand nous agissons avec une saine estime de soi, nous internalisons notre connaissance de notre propre valeur, et nous sommes à l’aise avec qui nous sommes, indépendamment des circonstances extérieures.

Lorsque nous somme confiant en notre valeur, nous pouvons apporter davantage de bienveillance autour de nous.

melissaflor / Pixabay

Devenez un modèle à suivre

Vous pouvez être un exemple inspirant pour votre entourage en révélant ce à quoi ressemble une estime de soi saine. Vos proches constateront les impacts positifs dans tous les domaines de votre vie.

Rappelez-vous, une estime de soi élevée signifie être à l’aise avec qui nous sommes, bizarreries et failles incluses. C’est reconnaître nos forces et la valeur qu’elles procurent dans ce monde.

Il est très fréquent d’éprouver une réaction de la part des autres lorsque nous faisons de grands progrès dans notre croissance personnelle, en particulier dans les relations dépendantes. Une relation dépendante s’installe lorsque vous dépendez de l’approbation de quelqu’un d’autre pour votre estime de soi et votre identité.

Vous devez être prêts à interrompre les relations avec les personnes qui ne vous soutiennent pas dans votre croissance personnelle.

Si ce n’est pas possible de mettre fin à la relation (collègues, famille…) vous pouvez prendre en compte leurs problèmes personnels et tenter de les aider en expliquant votre propre démarche.

Certaines personnes peuvent alors vous soutenir et vous encourager. Elles peuvent utiliser votre croissance comme source d’inspiration pour la leur. Elles deviennent alors des personnes que vous pouvez garder à vos côtés. Ainsi, vous pouvez avoir le plaisir de vous soutenir mutuellement.

Je vous souhaite de devenir la belle personne que vous êtes 😊

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! Merci.

[1] https://fr.statista.com/statistiques/661005/estime-de-soi-france/

Le partage, c'est la vie ! 😉

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x