0 0 votes
Évaluation de l'article

 

Comment avoir de bonnes relations avec les autres ?

Transcription de la vidéo

Est-ce que vous pensez que pour changer la qualité d’une relation il faut absolument que les deux personnes changent ?
Je me doute que vous pensez ça, car ça semble logique. Pourtant, vous vous trompez.

Vous avez sans doute dans votre tête une liste mentale des personnes dont vous rêveriez qu’elles changent. Peut-être que vous souhaiteriez que vos enfants soient plus obéissants, ou que vos parents arrêtent de vous critiquer, ou que vos amis soient toujours à l’heure, ou que votre partenaire vous envoie plus souvent des messages gentils.Eh bien, j’ai une bonne nouvelle pour vous : vous n’avez pas à attendre que ces personnes de votre entourage décident de changer exactement comme vous le souhaitez.

Vous pouvez transformer complètement vos relations par vous-même en investissant votre temps et votre énergie dans un processus bien précis.
Je suis la preuve vivante que cela est possible, car j’ai utilisé ce système pour transformer complètement mes relations sociales.
Pendant des années, j’ai eu de gros problèmes relationnels. Ce n’était pas sans raison.

J’ai vécu des choses très difficiles à un âge où j’aurai seulement dû me soucier de choisir avec quelle poupée je voulais jouer.
Une fois jeune adulte, pour me protéger, j’ai mis en place tout un système de pensées.
Je croyais dur comme fer qu’il fallait que je me montre coupante comme un rasoir pour ne plus qu’on me fasse du mal. J’étais remplie de colère, de tristesse et de méfiance à l’égard du monde et des gens.
Et je pensais vraiment que tous les problèmes que je rencontrais étaient la faute des autres.
Est-ce que vous réalisez comment ce système de pensée me cantonnait à un rôle de victime ?
Est-ce que vous comprenez à quel point se mettre dans ce rôle me plongeait dans un sentiment d’impuissance ?

Pourtant, je tiens à vous dire que si vous rencontrez ce même schéma de pensée dans n’importe quel domaine de votre vie, il y a de l’espoir.
Je comprends maintenant en tant que femme adulte, que je suis responsable du type de relation que je veux avoir avec ma famille, mes amis, mon amoureux ou même n’importe qui de moins proche.
Quand je vais à des événements en famille, chez des amis ou des connaissances, je suis consciente que je choisis délibérément d’y assister.
Quand je n’y assiste pas, j’accepte cela aussi comme mon choix.

Je fais un travail pour créer les émotions que je veux avoir dans mes relations, pour que les moments passés ensemble soient agréable. C’est gratifiant à faire. Pour moi et pour les autres.
Pourtant, le monde n’a pas changé. Les traumatismes que j’ai vécus ne seront jamais effacés. Mais mon état d’esprit, lui, a évolué.
Alors comment parvient-on à faire ce changement ?

D’abord, en laissant nos relations, avoir les pensées et les sentiments qu’ils veulent.
Bien sûr, ils ont toujours eu cette possibilité de penser et ressentir ce qu’ils voulaient. Ce que je veux dire, c’est que je sais maintenant qu’il s’agit de leur réalité. Et si elle ne correspond pas à la mienne, ce n’est pas si grave. Je les laisse penser ce qu’ils veulent.
Ensuite, en abandonnant l’idée que le monde devrait être comme nous espérons qu’il soit. Selon nos valeurs, nos idées, nos points de vue, nos rêves à nous.
Il s’agit d’une utopie. Nous pouvons à notre petite échelle œuvrer pour un monde meilleur. Mais nous ne pouvons pas changer les modes de pensée qui nous choquent ou ne nous conviennent pas. C’est impossible.

En nous battant contre ces moulins à vent, nous nous sentons sans cesse trahis, jugés et abandonnés par d’autres personnes. Pourtant, ces gens sont juste comme nous. Des êtres humains imparfaits.
Pourquoi devrions-nous nous attendre à ce que certaines personnes abandonnent toutes les attentes envers nous alors que nous n’avons pas évolué pour abandonner toutes les attentes envers elles ?
Quand vous êtes en colère contre vos parents ou vos amis parce qu’ils voudraient que vous soyez différent, vous savez ce que vous faites ?
Exactement la même chose qu’eux : vouloir qu’ils soient différents.
Lorsque vous vous concentrez à transformer votre propre état d’esprit, vous vous libérez. Vous apprenez à vous aimer et à vous accepter et à croire en vos choix personnels sans avoir besoin de quelqu’un d’autre pour les valider.
C’est l’une des avancées les plus utiles que vous pouvez mettre en place pour votre bonheur. Et ma plus grande gratification sera de vous aider à le faire.
Et si vous vous y engagez. Toutes vos relations seront transformées. Je vous le promets.

Le partage, c'est la vie ! 😉

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x