Et si le bonheur était dans l’imperfection ?

Et si le bonheur était dans l’imperfection ?

La vie serait bien fade si nous ne devions pas progresser sans cesse. Persévérer, se planter et recommencer mieux la fois suivante. Alors, je l’aime bien mon imperfection. Elle me force à aller de l’avant…

>
ultricies mattis consequat. venenatis ut quis, lectus vulputate, tristique mattis accumsan ut