0 0 votes
Évaluation de l'article

Comment reconnaître si votre enfant est hypersensible

Un ensemble de facteurs permettent de définir l’hypersensibilité. Une personne hypersensible ressent tout de manière beaucoup plus intense, aussi bien sur le plan émotionnel que sensoriel. Vous avez remarqué que votre enfant est très affecté lorsque vous lui faites un reproche ? Avez-vous constaté des réactions particulièrement fortes de la part de votre enfant quand il est triste ou en colère ? Votre enfant est certainement hypersensible. Alors, comment être sûr que votre enfant a une sensibilité supérieure ? Quels sont les signes incontestables de son hypersensibilité ? Comment aider un enfant hypersensible à être heureux dans un environnement pas toujours très adapté à son tempérament ?

Les caractéristiques d’un enfant hypersensible

Il existe autant de types d’hypersensibilités que d’hypersensibles. Chaque enfant est unique, donc les manifestations de sa sensibilité et son émotivité seront uniques. Le cerveau des sensibles est en permanence submergé d’informations, et cela est encore plus intense pour les plus jeunes. L’enfant peut vous sembler capricieux, mais en réalité, c’est loin d’être le cas. Certains bruits sont insupportables pour lui, de même que certaines odeurs l’irritent au plus haut point. Il peut aussi être sensible à la lumière et au toucher.

L’enfant hypersensible ne sait pas comment gérer tout ce qu’il ressent sur le plan émotionnel. Non seulement il ressent ses propres émotions de manière prononcée, mais il ressent aussi les vôtres. Lorsque vous êtes contrarié ou triste, vous pouvez le cacher à vos autres enfants. Cependant, l’hypersensible se connectera plus facilement à vos émotions et en sera plus affecté. L’enfant sensible est un peu comme une éponge qui absorbe toutes les émotions et ne sait pas distinguer ce qu’il ressent de ce que vous ressentez.

Les enfants hypersensibles détestent les injustices. Ils peuvent s’exprimer avec de la violence pour défendre une cause qui leur tient à cœur. Par exemple, si un camarade qui se fait embêter en classe, votre enfant aura tendance à le défendre.

Les enfants sensibles sont hyperactifs et n’aiment pas s’ennuyer. Puisqu’ils sont bombardés d’informations émotionnelles et sensorielles, ils auront tendance à toujours faire quelque chose pour s’occuper l’esprit. Ils aiment beaucoup les activités instructives et adorent apprendre.

L’hypersensibilité infantile se manifeste également par une grande susceptibilité. L’enfant surinterprète tout ce que vous lui dites et supporte mal la critique. Ils sont à fleur de peau et peuvent pleurer ou être triste pour des réprimandes qui n’auraient pas autant affecté d’autres enfants.

Si vous faites une grosse surprise à un enfant hypersensible, il est fort probable qu’il sursaute. Ce dernier est très intuitif et se pose des questions existentielles (que la plupart des enfants ne se posent pas). Il peut être indécis, imaginatif et préfère les endroits calmes.

Pour reconnaître si votre bébé est hautement sensible, il faut observer sa façon de réagir aux stimuli sensoriels (la lumière, les sons, la température de son bain) et émotionnels (anxiété des parents, pleurs injustifiés…).

D’où provient l’hypersensibilité de votre enfant ?

Il n’existe aujourd’hui aucun consensus scientifique sur le caractère inné ou acquis de l’hypersensibilité. Certains scientifiques pensent que l’hypersensibilité pourrait être innée tandis que d’autres études ont démontré que des traumatismes importants durant l’enfance pouvait développer une hypersensibilité chez l’enfant.

Quoiqu’il en soit, si l’hypersensibilité peut avoir un caractère génétique ; alors, il est probable que vous vous reconnaissiez dans certaines caractéristiques que je vais développer dans ce contenu.

Il est possible aussi que l’un des deux parents soit hypersensible, mais d’une manière différente de celle de votre enfant. Ce qui pourrait expliquer que vous ne compreniez pas toujours son comportement. Et c’est justement l’objectif de ce contenu que de vous aider à le faire.

Comment aider et comprendre un enfant hypersensible ?

L’enfant hypersensible n’est pas capable de vous expliquer la densité des émotions qui le traversent en permanence. C’est à vous de le comprendre et de l’aider à mieux se comprendre lui-même. Puisqu’il est très réactif à l’environnement dans lequel il vit, vous devez avant tout créer une atmosphère rassurante. Un enfant qui reçoit tout l’amour, le soutien et la tendresse de ses parents se sera capable de sortir de sa zone de confort et d’essayer des choses. Il aura plus confiance en lui et va s’affirmer auprès des autres. L’hypersensibilité est une force pour l’enfant qui pourra alors développer ses facultés latentes en toute liberté. Un enfant hypersensible qui n’a pas cette sensation de sécurité affective sera alors plus triste, anxieux et aura moins d’estime de lui-même.

Aussi, vous devez aider votre enfant à explorer l’immensité de ses émotions. La dernière chose à dire à un hypersensible est de « se calmer et d’arrêter de ressentir toutes ses émotions de manière décuplée ». Il n’est pas responsable de tout ce qu’il ressent. Il se sentira fautif, frustré et agressé, même si au départ, votre message avait de bonnes intentions. Vous devez plutôt l’encourager à explorer son ressenti sans aucun jugement, mais avec de la bienveillance. Vous pouvez par exemple l’inciter à dessiner ce qu’il ressent sur un papier. S’il ressent une émotion forte, essayez de lui poser des questions pour mieux interpréter (quelle couleur donnerais-tu ton émotion, quel animal ressemble à ton émotion, etc.).

De cette manière, le tout-petit peut déjà se familiariser à sa haute sensibilité et aura moins peur d’exprimer son émotivité. Il vous fera plus confiance et apprendra tout doucement à apprivoiser son énergie débordante.

L’hypersensible a surtout besoin de votre présence. Votre opinion compte encore plus pour lui que pour vos autres enfants. En effet, de nombreux hypersensibles grandissent dans des foyers hostiles et grandissent avec un traumatisme qu’ils ont du mal à surmonter dans la vie adulte. Pour éviter cela à votre enfant, créez une relation forte avec lui, écoutez-le sans jugement, soyez chaleureux et donnez-lui de l’amour.

L’hypersensibilité chez l’enfant n’est pas une maladie, mais un don de la nature qui lui permet de ressentir plus intensément, de comprendre le monde qui l’entoure et trouver le bonheur lorsque cette haute sensibilité est acceptée et bien équilibrée.

Le partage, c'est la vie ! 😉

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x